Atelier de formation sur les techniques de négociation pour les points focaux nationaux du Protocole de Cartagena sur la biosécurité

Le Département des ressources humaines, de la science et de la technologie de l’Union Africaine (RHST-UA) et le Réseau africain d’expertise en biosécurité (ABNE) de l’Agence de planification et de coordination du NEPAD, en partenariat avec l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche, ont organisé un atelier de formation sur les techniques de négociation du 5 au 6 septembre 2018 à Addis-Abeba, en Ethiopie.
Cet atelier de formation entrait dans le cadre de la préparation de la neuvième Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (CDB) siégeant en tant que réunion des parties au Protocole de Cartagena sur la biosécurité (COP-MOP 9) à Sharm El-Sheikh, en Égypte, du 17 au 29 novembre 2018.
Dans son mot d’ouverture, le Dr Mahama Ouedraogo, Directeur de RHST-UA, a affirmé que «cet atelier de formation est organisé à un moment critique, alors que la COP / MOP 9 approche et que cette rencontre se tiendra cette fois-ci sur notre continent. Il est important que les délégués africains acquièrent les compétences nécessaires pour pouvoir apporter des contributions utiles de la part de l’Afrique.»

De gauche à droite: Dr. Jeremy Ouedraogo, Directeur du réseau ABNE, Dr. Mahama Ouedraogo Directeur de RHST-UA et Dr. Joshua N. Weiss, Cofondateur de Global Negotiation Initiative

Une quarantaine de représentants de 31 États membres de l’UA, principalement des points focaux nationaux du Protocole de Cartagena sur la biosécurité, ont participé à la formation. Elle était animée par M. Rabih El-Haddad, Responsable du programme de diplomatie multilatérale à l’UNITAR et M. Joshua N. Weiss, cofondateur de Global Negotiation Initiative à l’Université de Harvard et Senior Fellow du Projet de Négociation de Harvard.
La formation a porté sur les éléments clés des techniques et des aptitudes à la négociation, notamment l’état d’esprit d’un négociateur efficace, les mythes et les obstacles liés à la négociation, l’introduction à deux modèles de négociation (l’approche positionnelle et le cadre collaboratif), dynamique imprédictible des négociations, et la boite à outils du bon négociateur. En plus des présentations formelles, les participants ont bénéficié de divers exercices pratiques qui ont contribué à améliorer leur compréhension de l’art de la négociation dans un cadre concret.

Photo de groupe des participants

À la fin de la formation, les participants ont expressément remercié RHST-UA, le réseau ABNE et l’UNITAR d’avoir conjugué leurs efforts pour rendre cette formation possible afin renforcer les capacités d’un nombre aussi important de délégués africains en négociations en vue de la prochaine COP / MOP en Egypte.