Introduction à la Sécurité Alimentaire

Les questions relatives à la sécurité alimentaire sont aussi vieilles que l’humanité et depuis des temps immémoriaux, l’Homme a élaboré des stratégies visant à assurer la sécurité des aliments qu’il consomme. En utilisant une nouvelle technologie pour produire de la nourriture, il serait nécessaire de mettre en place des garanties appropriées en vue de protéger la santé humaine et animale. Bien qu’il existe peu de document sur le sujet, il serait raisonnable de penser que, de part le passé, la sécurité des nouveaux produits alimentaires a été établie grâce à des essais et des erreurs. Les aliments que nous consommons aujourd’hui sont généralement considérés comme sains, en se basant sur le fait qu’ils ont été utilisés depuis longtemps sans aucun danger. Il est à noter que cette acceptation générale de la sécurité sanitaire historique des aliments ne signifie pas nécessairement que dans certaines circonstances, certains aliments traditionnels ne peuvent pas nuire à la santé.

Les contaminants microbiens et les produits chimiques potentiellement toxiques, qu’ils soient d’origine naturelle ou artificielle, sont considérés comme les sources de la plupart des risques auxquels nous sommes exposés lorsque nous consommons des aliments. L’une des principales priorités consistent à veiller à ce que le public soit protégé contre les agents infectieux tels que les virus et les bactéries d’origine alimentaire, qui sont considérés comme la principale source de maladies alimentaires. La sécurité sanitaire des produits chimiques alimentaires représente également un facteur important car le régime alimentaire moyen est composé de nombreuses substances chimiques. Certaines de ces substances sont soit des substances végétales naturelles qui peuvent être toxiques parce qu’elles sont des pesticides naturels produits par les plantes elles-mêmes afin de se protéger contre les insectes et autres herbivores soit des substances qui sont appliquées consciemment comme additifs ou inconsciemment comme contaminants dont notamment les résidus de pesticides.

La garantie de la sécurité alimentaire est une question complexe à cause de la complexité des aliments et de la présence naturelle de risques potentiels. Pratiquement toutes les définitions de la sécurité alimentaire seront trop simplistes, car la sécurité alimentaire est un concept complexe et multi-facette. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS)/l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), un aliment est sain lorsqu’il existe une certitude raisonnable qu’aucun dommage ne résultera de sa consommation dans les conditions d’utilisation prévues (CAC/GL45-2003). La FAO explique que le but de toute évaluation de la sécurité sanitaire est de garantir, en se basant sur les meilleures connaissances scientifiques disponibles, que l’aliment n’aura aucun effet néfaste quand il est préparé, utilisé et/ou consommé conformément à l’usage prévu. La sécurité sanitaire absolue d’un aliment ou d’un ingrédient ne peut jamais être garantie. Cependant, lorsque les précautions nécessaires sont prises durant la fabrication, la transformation en produits et la distribution, le risque alimentaire peut être maintenu à un minimum absolu qui est généralement acceptable pour les consommateurs.

La sécurité sanitaire des aliments issus de plantes génétiquement modifiées devrait être abordée comme une partie intégrante de la question élargie de la sécurité alimentaire car les aliments génétiquement modifiés ne sont pas intrinsèquement moins sûrs que leurs homologues traditionnels (OCDE, 1993). Néanmoins, à cause du fait que les aliments GM n’ont pas encore fait leur preuve et des préoccupations relatives aux nouvelles technologies, ces aliments ont été soumis à des procédures rigoureuses d’évaluation de sécurité qui ne sont généralement pas appliqués aux aliments traditionnels. L’évaluation de la sécurité sanitaire d’aliments entiers qui sont des mélanges complexes et variables de nombreuses substances chimiques, est un véritable défi comparée à celle de la sécurité des produits chimiques individuels. Par conséquent, de nouvelles approches ont été élaborées pour contribuer à l’évaluation de la sécurité des aliments génétiquement modifiés, y compris le concept de base d’«équivalence substantielle». Il s’agit d’une approche de la sécurité relative, et non absolue, qui s’appuie sur une vaste comparaison entre les propriétés de la plante GM et celles des variétés connexes des cultures conventionnelles et qui serait considérée comme propre à la consommation.

References

Codex Alimentarius Commission (CAC).2003. Guideline for the conduct of food safety assessment of food derived from recombinant DNA plants. CAC/GL45-2003.

OECD. 1993. Safety evaluation of foods derived by modern biotechnology, concepts and principles. Organization for Economic Co-operation and Development (OECD), Paris.

Allan B. Liavoga, Ph.D. Food Safety Program Officer
African Biosafety Network of Expertise (ABNE)
African Union/NEPAD Biosciences Initiative
O6 BP 9884 Ouagadougou 06 Ouagadougou, Burkina Faso