Le nouveau Directeur général de l’Agence nationale de biosécurité du Burkina Faso rend visite au bureau d’AUDA-NEPAD à Ouagadougou

Le Professeur Nicolas Barro, nouveau directeur de l’Agence nationale de biosécurité (ANB) au Burkina Faso, a rendu une visite de courtoisie au bureau de l’Agence de développement de l’Union africaine – NEPAD à Ouagadougou, le 18 septembre 2019. Il a été accueilli par le Dr. Moussa Savadogo, Chargé principal de programme et coordonnateur du bureau d’AUDA-NEPAD à Ouagadougou.

De gauche à droite: Dr. Moussa Savadogo et Pr Nicolas Barro au cours de leur entretien.

Lors d’une brève entrevue, Dr. Savadogo et son hôte ont discuté de questions de biosécurité prioritaires au Burkina Faso, en Afrique et dans le monde. Le Dr. Savadogo a donné un aperçu général de la nouvelle structure d’AUDA-NEPAD et a souligné la nécessité de travailler ensemble pour réaliser les aspirations prioritaires faisant de la science et de la technologie un moteur essentiel sans oublier les services d’appui-conseil. Ensemble, ils ont également exploré les moyens de maintenir et de renforcer le partenariat entre leurs deux bureaux afin d’accroître l’efficacité des activités d’intérêt commun sur le terrain. À cet effet, le professeur Barro a reçu les publications récentes d’AUDA-NEPAD, y compris les importants rapports et recommandations du Groupe de haut niveau de l’Union africaine sur les technologies émergentes (APET).
Le Pr Nicolas Barro a été nommé directeur général de l’ANB par le gouvernement burkinabé le mois dernier. Il a pris ses fonctions le 5 novembre 2019 et a remplacé la Pr Chantal Yvette ZOUNGRANA / KABORE, qui vient de prendre sa retraite après environ onze ans de service à la tête de l’Agence.
Avant de rejoindre l’ANB, le professeur Barro était depuis octobre 2012 vice-président chargé des enseignements et des innovations pédagogiques à l’Université Joseph Ki-Zerbo Ouaga I. Il a été décoré chevalier de l’Ordre international des palmes académiques par «Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur» (CAMES), le 13 novembre 2019 dernier.