Lancement d’un nouveau réseau de communication sur la biosécurité en Afrique

Sous les auspices du réseau ABNE de l’Agence du NEPAD, un Réseau Africain de Communication sur la Biosécurité a été lancé le 18 juillet 2017 à Entebbe lors du symposium sur la Communication en matière de Biosécurité et de Biotechnologie Agricole en Afrique (ABBC).
La cérémonie de lancement a été présidée par le Dr Jeremy Ouedraogo, Directeur du Bureau régional Afrique de l’Ouest de l’Agence du NEPAD, à Dakar. Elle a été coprésidé par le Dr Charles Mugoya, président du Comité national de biosécurité de l’Ouganda, le Dr Theresa Ssengoba du Conseil national ougandais pour la science et la technologie, le Dr Douglas Buhler, Directeur / Vice-président adjoint et Directeur administratif de M AgBioResearch , et le Dr. Margaret Karembu, directrice d’ISAAA Africenter. Environ 60 personnes, notamment des représentants du gouvernement, des spécialistes de communication, des représentants des agences nationales de biosécurité et des agents de diverses structures de prestation de services en matière de biosécurité en Afrique ont pris part à cet événement.

De gauche à droite: Dr Margaret Karembu, Dr Douglas Buhler, Dr Jeremy Ouedraogo, Dr. Charles Mugoya et Dr Theresa Ssengoba au cours de la cérémonie de lancement

«Après près d’une décennie de renforcement de la capacité en biosécurité pour aider à créer des systèmes fonctionnels de régulation de la biosécurité à travers le continent, le réseau ABNE de l’Agence du NEPAD, se concentre stratégiquement sur la promotion d’initiatives proactives grâce à des réseaux spécifiques d’experts pour aider les pays africains à mettre à profit les opportunités de la science, de la technologie et de l’innovation. Le réseau de communication que nous établissons aujourd’hui vient après une mise en œuvre réussie d’autres réseaux, à savoir le réseau des avocats, le réseau de sécurité sanitaire des aliments, le réseau environnemental et le réseau socioéconomique récemment lancé à Accra », a déclaré le Dr Jeremy Ouedraogo dans son mot d’introduction.
« Ce réseau vient à point nommé, au moment où le Parlement ougandais se prépare à adopter un nouveau projet de loi sur la biosécurité et nous sommes impatients de travailler avec les membres de ce réseau pour améliorer la compréhension publique de la biosécurité dans le pays », a déclaré le Dr Charles Mugoya.
Les principaux objectifs du réseau africain de communication sur la biosécurité sont les suivants: identifier et soutenir les principaux spécialistes des médias en matière de biosécurité dans les pays africains et les aider à élaborer / mettre à jour / mettre en œuvre une stratégie de communication par pays; aider à harmoniser et à optimiser les initiatives des partenaires et des prestataires de services afin de créer un réseau de communication efficace et efficace en Afrique; suivre efficacement les résultats de l’appui apporté au réseau et identifier les lacunes et les besoins; mettre en place des plates-formes de partage d’informations fonctionnelles pour les membres du réseau (pages Web, liste de diffusion, réseaux sociaux et ressources en ligne, etc.); et fournir une assistance en matière de communication en temps opportun aux pays en particulier en coordination avec l’Association des organismes nationaux de biosécurité en Afrique (ANBAA) pour la gestion des cas, la diffusion des résultats et bénéfices de la recherche, etc.

Vue des participants à la cérémonie de lancement

Les partenaires du réseau sont notamment ANBAA, ISAAA, Michigan State University, le Réseau de journalistes en biotechnologie et biosécurité en Afrique de l’Ouest (RECOAB), African Journalists Network for Africa (basé au Nigéria), les Réseaux de journalistes sur la communication scientifique au Togo, en Ouganda et dans d’autres pays africains , et enfin d’autres réseaux et prestataires de services opérant dans le secteur de la biosécurité en Afrique.
Les membres et les membres potentiels du réseau sont les spécialistes en communication des prestataires de services sur la biosécurité en Afrique, les responsables de communication des autorités nationales de biosécurité, les membres des réseaux nationaux / régionaux de communication scientifique / biosécurité et tout autre candidat pertinent.
Au cours des prochains mois, le réseau prévoit mettre en place une liste de diffusion par email d’ici août 2017 et organiser un atelier pour adopter les projets de statuts et règlements du réseau et le plan de travail annuel pour l’année prochaine.

No announcement available or all announcement expired.